À propos de nous

Lama Ngawang Rigdzin

Lama Ngawang Rigdzin a reçu sa formation scolaire auprès des Frères de l'Instruction Chrétienne de Ploërmel, des Frères des Écoles Chrétiennes de Saint Jean-Baptiste de la Salle

et des Frères de Saint François d'Assise en Bretagne.

 

Très tôt, il s'intéresse à la philosophie orientale, au Zen et aux Arts Martiaux japonais dont l'Aïkido qu'il a étudié avec Maître Tamura Sensei.

 

Ensuite, il partit au Japon où il enseigna la langue française à l'Institut Franco-japonais de l'Université de Nagoya.

 

Après quelques séjours dans différents monastères, il revint en Europe et rencontra, dans les années 70, Kalu Rinpoche et le XVIème Karmapa. A ce moment, il sut que sa voie spirituelle se dessinait.

 

Puis, il se rendit en Inde au monastère de Kalu Rinpoche à Darjeling.

 

Ayant accompli plus d'une année de retraite 

auprès du Lama Thubten Yeshé, il partit en pèlerinage à Boddhgaya et y rencontra Sa Sainteté Ling Rinpoche, tuteur de Sa Sainteté le XIVème Dalaï Lama, qui l'invita à vivre auprès de lui comme disciple à Dharamsala.

 

Il reçut de Ling Rinpoche une formation philosophique et spirituelle bouddhiste pendant plus de quatre années jusqu'au «Parinirvana» de ce dernier.

 

Très triste du départ de son Maître spirituel, 

il suivit le conseil de Sa Sainteté le XIVème Dalaï Lama, de se rendre en Suisse où il inaugura l'un des premiers centres bouddhistes tibétains à Genève.

 

En 1992, accompagné de son épouse, il fut invité au Bhoutan à l'occasion de la Cérémonie de Crémation de Sa Sainteté Dilgo Khyentsé Rinpoche, laquelle était présidée par Sa Sainteté Kyabjé Trulshik Rinpoché.

 

La rencontre entre Kaybjé Trulshik Rinpoché et Lama Ngawang Rigdzin fut le début d'une relation de cœur de Maître à disciple.

 

En 1993, Kyabjé Trulshik Rinpoché l'ordonna «Lama» dans son monastère de Thubten Chöling au pied du Mont Everest.

 

Lama Ngawang Rigdzin enseigna le «Dharma» à travers toute l'Europe et principalement en Suisse où, avec son épouse Lama Ngawang Dolkhar, il fonda en 1994 le Centre de Méditation «Do Nga Chöling» à Bienne.

 

Par son vécu et sa vaste connaissance des deux cultures, Lama Ngawang Rigdzin nous permet de comprendre et d'intégrer la Tradition du Bouddhisme Tibétain dans la pensée occidentale actuelle.

Lama Ngawang Dolkhar

Physiothérapeute et Art-Thérapeute, Lama Ngawang Dolkar suivit une formation en psychologie transpersonnelle et bouddhiste 

auprès du Dr Stanislav Grof aux USA (Holotropic Breathwork), du Dr Roger Woolger à Londres (The Body Remembers), de Babette Rothschild à Londres également (Traumatherapy), de Michel Kerouac au Quebec (Hypnose Ericsonnienne) et du Dr Ngawang Thinley au Nepal à Kathmandou (Tibetain Art of Healing).

 

Avec son mari, Lama Ngawang Rigdzin, 

elle rencontra en 1992 Sa Sainteté Kyabjé Trulshik Rinpoché lors de la Cérémonie de Crémation de Sa Sainteté Dilgo Khyentsé Rinpoché au Bhoutan.

 

Cette rencontre avec Kyabjé Trulshik Rinpoché

fut très importante pour elle et changea sa vie spirituelle en profondeur.

 

En 1994, elle fonda avec Lama Ngawang Rigdzin le  Centre de Méditation «Do Nga Chöling» à Bienne en Suisse, réalisant en cela le souhait de Kyabjé Trulshik Rinpoché qui lui avait demandé d'enseigner la Tradition Bouddhiste Tibétaine.

 

Pendant 20 ans, jusqu'au «Parinirvana» de Kyabjé Trulshik Rinpoché en septembre 2011, 

elle se rendit chaque année au Népal dans son monastère situé à 3200 mètres au pied du Mont Everest.

 

Ensemble, avec Lama Ngawang Rigdzin, elle reçut des enseignements et des initiations précieuses de l'héritage spirituel de Kyabjé Trulshik Rinpoché.

 

Depuis lors, elle enseigne la méditation bouddhiste adaptée aux besoins des occidentaux en Suisse et en Allemagne.

 

Chaque année, Lama Ngawang Dolkhar accompagnée de son mari, convie des personnes en quête d'un «pèlerinage vers l'essentiel» dans l'Himalaya.

 

La «Trulshik Zhatrul Fondation» dont elle est actuellement la Présidente, soutient les monastères de Kyabjé Trulshik Rinpoché au Népal, assure l'éducation du «Yangsi», réincarnation de Kyabjé Trulshik Rinpoché, 

ainsi que la promotion d'un livre consacré à sa vie.

 

Par son vécu et ses qualités thérapeutiques, 

Lama Ngawang Dolkhar nous invite à partager l'expérience de la méditation, spécifiquement les pratiques féminines de la «Sagesse de Tara», et leurs intégrations dans la gestion des émotions dans la vie au quotidien.